Les chevaux de trait français

Les chevaux de trait sont reconnaissables à leur stature et leur puissance impressionnantes, mais aussi à leur grande gentillesse. Les races sont liées au terroir, selon les croisements qui ont été choisis localement, pour produire des chevaux correspondant aux besoins locaux.

 

En 2007, un cheval né en France sur quatre est un cheval de trait, pourtant, les neuf races de chevaux de trait françaises ont chacune moins de 5 000 femelles capables de se reproduire et sont de ce fait considérées comme des races locales menacées d’abandon. Elles sont au nombre de neuf, toutes issues de différentes régions (berceaux d'élevage) comme leur nom l'indique. Le percheron, race de trait la plus répandue au monde, est originaire du Perche, le cob normand originaire de Normandie. L'ardennais, également élevé en Belgique, est originaire des Ardennes, l'auxois de la Bourgogne, le boulonnais de la région de Boulogne-sur-Mer, le breton de Bretagne, le comtois de Franche-Comté, le poitevin mulassier du Poitou et le trait du Nord du Nord-Pas-de-Calais.